Villossanges

logo du site
  • Villossanges
  • Villossanges
  • Villossanges
  • Villossanges
  • Villossanges
  • Villossanges

Accueil du site > Pages Annexes > Saint-Amable

Saint-Amable

La tradition le fait naître à Chauvence en 397 dans la famille du premier château de Chauvence. il sera curé de Riom au Vème sicèle. Son culte a été célébré longtemps en Auvergne et an Bougogne contre les morsures de serpent.
Fondateur de la première église de Riom dédiée à Saint Bénigne en 450, Grégoire de Tours rapporte qu’il avait le pouvoir de commander aux serpents d’où l’origine du dextrochère tenant la vipère dans son poing sur le blason de la commune de Villossanges. Il mourut en 475.

 

Le tombeau de Saint-Amable devint un lieu de pélerinages et de miracles. A partir du VIIème siècle, l’église Saint-Bénigne de Riom adopta le patronage de Saint-Amable. En 1120 la ville assiégée est menacée de destruction par un incendie. Les reliques de Saint-Amable portées sur la muraille détournèrent les flammes. L’Évêque fit alors contruire une nouvelle église en l’honneur du saint : l’actuelle église Saint-Amable, érigée en basilique depuis 1912.

<- Retour



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP